Sweat Bordeaux de Toki

212%
Nombre de jours restants :
0 Jour
Sweat à manches longues en coton, avec bord-cotes bas, poignets, col.
Le point de jersey du tissu est dense et serré. Il confère au sweat une grande résistance et une fine texture élégante

  • 100% coton fibres longues. Le molleton est d’épaisseur moyenne (300 gr pour une taille M) et convient bien pour le printemps, l’été, l’automne.

  • rare : molleton fabriqué par de très lentes machines à tricoter héritières des fameuses tsuris. Les fibres ne sont pas compressées les unes contre les autres, aussi le tissu est-il plus doux et plus confortable à porter. Tout est fait pour que l’étoffe reste stable et ne se déforme pas.

  • coupe nette et flatteuse. Le sweat épouse le buste sans le mouler, l’épaule est nette et bien dessinée, les manches sont fittées et flattent les morphologies.

  • Fabriqué au Portugal, à Gandra près de Porto.

NOUVEAU ! Notre garantie SATISFAIT OU REMBOURSÉ s’applique désormais à la précommande : Si un produit que vous avez acheté en précommande ne vous satisfait pas, retournez-le et vous serez remboursé.

Ce produit n'est plus en stock

99,00 € TTC

/
/

Benjamin Jezequel
Benjamin Jezequel
Benjamin Jezequel
Benjamin Jezequel

UN COTON RESISTANT

Pour ses molletons de sweats, Toki utilise les meilleurs cotons, notamment du coton égyptien dont les fibres sont particulièrement longues. Le sweat est résistant car plus les fibres sont longues plus l’étoffe est solide.

TRICOTE EN SLOW WEAR

Le jersey de coton du sweat n’est pas tissé mais maillé, c’est à dire tricoté en une infinité de boucles.

Il est fabriqué par d’anciennes machines à tricoter, héritières des fameuses tsuri datant du XIX° siècle, qui travaillent très lentement comparées aux machines d’aujourd’hui. Leur lenteur pourrait nous sembler un défaut mais, en réalité, leur allure précautionneuse ménage la matière première précieuse du tissu : les fibres de coton ne risquent pas d’être cassées ni abrasées par les multiples mouvements de la machine, elles ne sont pas non plus compressées les unes contre les autres, elles conservent de l’air entre elles. L’intégrité du fil, et donc celle de l’étoffe toute entière, est préservée.

Ainsi le tissu est plus résistant, plus doux, et au porter le sweat est plus confortable. A l’usage, il reste stable. Aux tests de rétrécissement, le tissu accuse un retrait inférieur à 5% ce qui est excellent. Le slow wear est une éclatante revanche sur une certaine mode frénétique qui veut toujours aller plus vite au détriment de la qualité.

LE POINT DU TRICOT

C’est un nid d’abeille, mais un nid d’abeille ayant un relief peu prononcé, moins accentué que celui de nos hoodies et de nos sweats habituels. On peut dire que c’est un nid d’abeille 2D comparé au 3D de nos hoodies.

La texture est si discrète que pour bien la voir il faut éclairer le sweat de côté par une lumière frisante. On voit alors qu’elle est constituée de minuscules alvéoles, rangées les une contre les autres, comme les milliers de livres sur les rayons d’une bibliothèque. Ces alvéoles mesurent environ 7 millimètres de hauteur et 1 de largeur. En leur centre, elles ont une petite cavité rectangulaire. Ces cavités étant à l’abri de la lumière, nous paraissent noires et contrastent avec la couleur bordeaux : la texture apporte une seconde couleur.

BÉNÉFICE POUR VOUS

Avec ce sweat, vous savez que vous ne portez pas n’importe quel sweat. Bien au contraire, vous savez que sa matière est unique. Je vous mets au défi de porter ce sweat sans qu’une personne de votre entourage ne vienne vous féliciter et vous questionner sur sa provenance.

Benjamin Jezequel

COULEUR BORDEAUX

C’est une couleur facile à porter car elle se marie parfaitement avec le bleu navy d’un jeans, ou avec l’olive d’un chino, ou encore la plupart des gris.

COUPE

Elle est classique et assez près du buste sans être moulante. Les épaules sont nettes et bien dessinées, les manches sont assez fittées, l’ensemble flatte les morphologies. Comme le tissu est extensible dans les deux sens, le sweat donne une grande aisance aux mouvements tout en étant confortable.

Benjamin Jezequel

Benjamin Jezequel

ENTRETIEN

Lavage à la main 30°, séchage à plat. Ne le faites pas tremper. Lavez-le à la main, à 30° et avec délicatesse Pour le sécher, ne le mettez surtout pas dans la machine à sécher. Ne le mettez pas sur un cintre. Étendez-le à plat sur une serviette éponge, défroissez-le pour lui donner ses formes et laissez-le sécher. Ne l’approchez pas du radiateur et ne le mettez pas au soleil. Quand il est sec, repassez-les à l’envers, en vérifiant que les coutures latérales sont bien droites, afin d’éviter l’effet de vrille. Rangez le plié sur une étagère.

PRÉCOMMANDEZ MAINTENANT

Vous aimerez aussi