Pull Irish

0%
Nombre de jours restants :
0 Jour

Le Pull Irish est tricoté à Roanne avec un fil de tweed de premier choix constitué de laine Mérinos, polyamide et soie. Le mélange possède la résistance et l’élégance rustique propre au tweed des gentlemen farmers.
Sur toute l’étendue du tricot de minuscules brins de soie forment un mouchetage aléatoire.
Le pull est vert Anglais ou vert forêt, version ultra foncée.
Au ressenti c’est un noir aux faibles reflets verts, piqueté par le mouchetage écru de la soie. La coupe est légèrement ajustée grâce à la souplesse de la laine Mérinos.

149,00 € TTC

/

/

UN PULL TRICOTÉ À L’ANCIENNE

Avec son fil tweed, son col rond qui laisse voir le col de la chemise, ses bord-côtes du bas et des poignets qui ne sont pas tricotés à part, mais tricotés dans la prolongation des manches et du buste, le pull Irish a été conçu et fabriqué à l’ancienne, un peu comme les pulls tout simples que tricotaient nos grands-mères. Ce que néanmoins ne pouvaient pas faire nos ailleules c’est le mouchetage de soie car il faut la présence du polyamide, matériau moderne, pour le rendre possible. Le pull n’est pas très épais (on peut le mettre sous un blouson ou une veste), il est respirant (par la laine), résistant (par le polyamide), et très confortable.
Avec cet intemporel du dressing de l’hiver vous serez bien au chaud tout en restant élégant.

UN FIL TECHNIQUE POUR UNE MAILLE VINTAGE

C’est la filatura Miroglio située près de Cuneo dans le Piémont, qui a fabriqué le fil qui a servi à tricoter notre pull Irish. Miroglio est réputée pour ses fils constitués de matières nobles comme pour ses technologies innovantes. Pour le fil de notre pull le mélange de la laine mérinos et de la soie devait faire apparaître à la surface du tricot une constellation de minuscules points blancs. Pour cela il fallait un fil de liaison entre la laine mérinos et la soie et c’est la fibre acrylique qui a été choisie parce qu’elle est déjà par elle-même légère, soyeuse et très résistante.

Le fil est acheminé à Roanne, en France capitale historique du tricotage. Après le tricotage il y a l’étape des apprêts (repassage et stabilisation de la maille) puis celle de la confection (coupe et assemblage).

Vous aimerez aussi